Actu AHS AHS News TV

AHS Double Feature : Le résumé détaillé et notre avis sur l’épisode 9.

Cet épisode 9 d’AHS Double Feature nous fait filer droit dans la théorie du complot.

SPOILER ALERT.

Titre de l’épisode :

Blue Moon.

Synopsis détaillé de l’épisode 9 d’AHS Double Feature :

Pour le résumé de l’épisode 8, cliquez ici.

Une salle de réunion, en 1954. Le président Ike Eisenhower (Neal McDonough) est entouré de certains de ses conseillers. Mamie Eisenhower (Sarah Paulson) est en lévitation en face de lui. L’alien parle à travers elle. Ike a des doutes. Il ne veut plus signer le traité. Peu importe si la technologie extraterrestre va aux Russes. La vie des Américains est plus précieuse que cela. L’extraterrestre le fait donc chanter. Il torture Mamie. Le président signe. Mamie est saine et sauve et l’alien a quitté son corps.

Une salle de projection privée. On montre au président des images prises la vieille près de Topeka, au Kansas. Sur l’image, des faisceaux de lumières vont du ciel au toit de 3 maisons. Chacune des familles touchées a signalé la disparition d’un membre le lendemain.

Trois ans plus tard. Cette même salle de projections. 298 incursions ont été repérées ces trois dernières années. Pourtant, les aliens n’ont pas donné de signe de vie. Soudain une lumière éblouissante, puis un homme en costume apparaît (Cody Fern).

Panique dans les couloirs de la maison blanche, alors que Valiant Thor (Fern) se dirige vers le bureau ovale.
Il entre. Explique au président qu’il est là pour « superviser les évènements », la création de la nouvelle espèce donc. Il soulève son crâne et dévoile un cerveau fait de mécanismes et de bobines. Puis, il dévoile leur nouvelle technologie, le cadeau qu’ils vont faire aux américains : une forme d’iPhone.

Alors qu’il est chez lui, le président Eisenhower entend des cris via les conduits d’aération de la maison blanche. Il descend dans les sous-sols et voit une porte sur laquelle se trouve un écran tactile. Il scanne sa main. La porte s’ouvre. C’est un ascenseur qui donne sur des tunnels dans lesquels se font les expériences extraterrestres.

Le couple Eisenhower déjeune. Mamie ne veut pas parler des expériences, ce n’est pas un sujet adéquat pour ce moment de la journée. Mais le président a du mal à accepter que toutes ces horreurs se déroulent juste en dessous de ses appartements. Mamie lui propose d’envoyer les aliens au Nevada.

Le président signe un traité avec Val Thor. C’est la création de la zone 51.

Le président surprend Mamie Eisenhower lors d’une séance de jambes en l’air avec Val Thor. Il fait un malaise. Quand il se réveille, Mamie n’a aucun remords.

5 ans plus tard dans le siège du FBI. Richard Nixon (Craig Sheffer) et le président Eisenhower regardent des vidéos de Marylin Monroe parlant du traité et des aliens. Nixon soumet l’idée de la tuer. Ce qu’ils font.
Nixon appelle le président Kennedy ( Mike Vogel) pour lui présenter ses condoléances et le met en garde : qu’il fasse attention avec les confidences sur l’oreiller avec sa prochaine conquête.

Un an plus tard. Eisenhower, Nixon et le président Lyndon B. Johnson (Karl Makinen) arrivent à la zone 51 pour voir l’avancée des projets. Des centaines de foetus extraterrestres sont en préparation.

De nos jours. Troy (Isaac Powell) accouche. Le bébé est fort, mais pas encore parfait. Les infirmières le tuent et le mettent dans une cuve.

Une semaine plus tard. Troy retrouve ses amis, eux toujours enceintes. Tous veulent s’enfuir, mais Calico (Leslie Grossman) les en dissuade. Personne n’a jamais réussi à s’échapper de la zone 51.
Depuis 1969, elle accouche de deux ou trois enfants par an. Elle leur explique également que l’alunissage était un mensonge, tout a été filmé dans un décor de la zone 51.
Neil Armstrong et Buzz aldrin lui ont raconté cela lors d’une soirée dans un bar. C’est même Stanley Kubrick qui a filmé le « moment historique ».

Cal (Nico Greetham) a des contractions, mais il ne veut pas le faire savoir. Il a peur que les aliens tuent son bébé. Troy l’emmène dans la salle de l’alunissage et lui fait une césarienne. Le bébé va bien, mais dévoile soudainement des tentacules et attaque Cal.

Notre avis :

La semaine dernière, on vous expliquait que ce qui faisait la magie Murphy c’était cette facilité à réécrire l’Histoire. Expliquer le génie de Steve Jobs, par exemple, en lui donnant des liens avec les extraterrestres. Blue Moon fait l’opposé de cela. Tout est forcé, la scène de l’alunissage nous fait filer droit dans la théorie du complot. Les ellipses temporelles, bien trop nombreuses, ont un arrière-goût des derniers épisodes d’Apocalypse, quand il fallait conclure à tout prix l’histoire au détriment de la qualité.
Blue Moon n’est pas un bon épisode. Ni pour l’intégralité d’American Horror Story, ni pour cette partie 2, définitivement moins bonne que la partie 1. Le pire c’est qu’il ne reste pas assez ou trop de questions , selon le point de vue, en suspens pour boucler dignement une saison 10 qui avait pourtant si bien commencé.

AHS Double Feature est disponible juste après les US sur Canal + à la demande et sur Canal + Série.

(Crédits image mise en avant : FX)


Pour nous suivre sur les réseaux sociaux, c'est ici !

Laisser un commentaire