Actu AHS AHS News TV

AHS Double Feature : Le résumé détaillé et notre avis sur l’épisode 1.

Ce 25 août, AHS Double Feature a présenté le premier épisode de sa partie 1, Red Tide.

Titre de l’épisode 1 d’AHS Double Feature :

Cape Fear

Synopsis détaillé de l’épisode :

On rencontre Harry Gardner (Finn Wittrock), sa femme Doris (Lily Rabe)- qui est enceinte-, et leur fille Alma alors qu’ils sont en route pour Provincetown.
Alma explique à sa mère qu’elle compte les animaux morts sur la route. Il y a un peu de tout : des chats, des ratons laveurs, même un cerf au milieu de la route. Harry arrête la voiture et s’approche. La bête a une blessure étrange au cou. Harry remonte en voiture et reprend la route. Le cerf est rapidement tiré de là par une personne hors-cadre.

Les Gardner arrivent dans la maison, ils sont accueillis par une locale. Ils sont ici pour 3 mois, Harry est un scénariste qui doit faire une réécriture de son scénario. Alma joue du violon et est scolarisée à la maison. Doris, elle, change de métier et vient redécorer la maison dans laquelle ils vont vivre gracieusement. La locale est inquiète.

Harry va faire des courses. Au supermarché, il tombe nez à nez avec Tuberculosis Karen (Sarah Paulson), une personne qui, selon le manager du lieu, n’a pas vraiment la tuberculose, fume 3 paquets par jour, et n’est pas dangereuse, même si elle est gênante. Tuberculosis Karen prévient Harry, il faut partir d’ici. Il ne la prend pas au sérieux.

De retour chez lui, Harry tente de travailler sur son scénario, mais il est dérangé par Alma qui joue du violon. Doris propose donc à la jeune fille d’aller faire une balade pour découvrir la ville. En traversant le cimetière, elles voient un homme, très pâle et les dents aiguisées, qui se lève de derrière une tombe. Il les poursuit. Les deux femmes rentrent en courant. L’homme essaie d’entrer dans la maison. Les Gardner appellent la police. La cheffe (Adina Porter) les rassure, peu de crimes violents ont lieu à Provincetown, d’autant plus en hiver puisqu’il n’y a que très peu d’habitants.

Crédits : Instagram

Au milieu de la nuit, Alma voit le même homme, accompagné d’autres personnes lui ressemblant, par la fenêtre de sa chambre. Elle va dormir à côté de sa mère. Harry pense que ce n’est qu’un cauchemar.

Le lendemain, Harry va faire un jogging sur la plage, il découvre des corps échoués sur le rivage. Il appelle la police.

Pour se changer les idées, il propose une soirée en tête à tête à Doris. Mais elle se sent mal et préfère qu’il y aille seul. Là-bas, il se fait draguer par Mickey (Macaulay Culkin). Il refuse son invitation.
Il fait ensuite la rencontre de deux auteurs à succès, Belle Noir (Frances Conroy), une habituée de la liste des Best Sellers du New York Times, et Austin Summers (Evan Peters), un dramaturge multi-récompensé. Il est fasciné.
Ils sont interrompus par Tuberculosis Karen qui vole les restes de nourriture du restaurant. Elle interpelle à nouveau Harry, « je vous ai dit de partir d’ici ». Elle le prévient également de ne pas devenir ami avec Belle Noir et Austin Summers, des « suceurs de sang ».

En rentrant chez lui, Harry est agressé par l’homme qui poursuivait Doris et Alma un jour plus tôt. Il arrive à tuer l’intrus au milieu de son salon. Une fois de plus, les Gardner appellent la police. Harry ne risque pas la prison puisque c’était un cas de légitime défense. La famille décide de repartir dès le lendemain.

Belle Noir et Mickey sont dans le même lit. Pour 50$, il passera la nuit chez elle. Mais Belle Noir est intéressée par autre chose. Elle lui entaille légèrement le bras et suce son sang.

Tuberculosis Karen fait les poubelles quand elle reçoit un appel. C’est Belle Noir. Karen se dit incapable de faire une mission, mais Belle Noir lui donne 3 heures.
Karen lui livre donc un bébé contre de la drogue. Alors que Karen s’éloigne, le bébé – qui était dans les mains de Belle Noir- cesse de pleurer.

Harry reçoit un appel d’Austin Summers, qui l’invite chez lui pour lui présenter sa solution miracle contre le vertige de la page blanche. Ce sont des petites pilules sans nom. Harry hésite, Austin lui met le sachet dans la poche.
Alors qu’il rentre chez lui et qu’il s’apprête à prendre la route, Ursula (Leslie Grossman) – son agent ou son manager, lui interdit de quitter les lieux. Il doit absolument livrer au plus vite la nouvelle version du scénario. Harry sort une des pilules d’Austin de sa poche. Alma l’observe au loin.

Notre avis :

Comment ne pas avoir le sourire dès les premières secondes de l’épisode avec cet écho à Murder House. Un père, une femme et leur fille sont en voitures, en direction de leur nouvelle demeure.
Il semble que l’on peut également lire dans ce rappel de scène, un message de Ryan Murphy : on revient aux origines. Peut-être qu’on se trompe, mais ce premier épisode semble retourner aux ambiances de Murder House et d’Asylum (et, osons le dire, même si ça ne va pas plaire à tout le monde, à Cult). Exit l’humour sous-jacent d’Apocalypse et assumé de 1989, ici on reste dans le psychologique. Rien ne vient dénouer la tension, et c’est tant mieux.
Les filtres bleus utilisés pour l’image véhiculent cette idée de froid, d’inconfort.
Finn Wittrock le promettait récemment, Shining a été une inspiration. Pour l’instant, sa promesse est tenue.

AHS Double Feature est disponible juste après les US sur Canal + à la demande et sur Canal + Série.

(Crédits image mise en avant : FX)

Pour nous suivre sur les réseaux sociaux, c'est ici !

Laisser un commentaire