Actu Théories TV

AHS Asylum : Et si Lana était en fait Bloody Face?

On vient de trouver une théorie qui fait froid dans le dos concernant Lana Winters.

Souvenez-vous, la dernière scène est en fait un flashback de l’arrivée de Lana à l’Asile, mais ce n’est pas exactement ce que l’on a vu la première fois. Pourquoi ? Est-ce que l’on a une explication valable pour cela ?

Le contributeur de Reddit DoraSucks (le nom nous fait beaucoup rire) a une sacrée théorie là-dessus. Lana, pour lui, est en fait Bloody face. On vous traduit sa réflexion ci-dessous, pour les bilingues sa version est un peu plus bas.

tenor
Giphy / FX

“Bloodyface est en fait Lana.

Pendant que l’on regarde la saison, rien ne laisse réellement penser cela- jusqu’à la toute fin. Nous voyons un flashback du début de la saison, mais cette fois on voit une Lana plus déterminée- qui n’est pas avide d’écrire une histoire, mais certaine qu’elle va en avoir une à écrire. La fin semble dérouter tout le monde. Pourquoi était-elle nécessaire ? Et bien parce qu’elle est Bloodyface.

Cette saison a utilisé une technique que l’on appelle la narration non fiable. Rappelez-vous à l’école quand vous lisiez Gatsby. Ce concept est apparu pendant le modernisme. Le point principal étant de ne pas croire le narrateur simplement parce que c’est lui qui raconte l’histoire. Lana, dans ce cas précis, est la narratrice. Elle raconte l’histoire selon son point de vue, et son point de vue est un mensonge.

Comment sait-on que c’est un mensonge ? Elle nous le dit elle-même. Rappelez-vous que chaque scène est importante. Flashback à sa séance de dédicaces. Elle est dérangée par la culpabilité alors qu’elle lit un extrait. Sa conscience lui parle et lui dit que ça ne s’est pas passé. ‘Tu veux juste vendre des livres et non pas raconter une histoire.’ (Je dois paraphraser un peu). Comment savoir si c’est la seule partie fausse dans son livre ? Si elle a maquillé la vérité dans cette partie, pourquoi ne l’aurait-elle pas fait ailleurs ?

Très bien. Cela prouve que c’est une menteuse ou peut-être une exagératrice. Mais cela ne prouve en rien qu’elle est Bloodyface. Je suis d’accord. Allons un peu plus loin. Comment, exactement, savons-nous que le docteur est Bloodyface ? Elle en était le seul témoin. Bien sûr, c’est une histoire poignante qui raconte qu’elle est la seule survivante que toutes les autres sont mortes commodément. Même son amoureuse a eu un traitement spécial puisqu’elle a été congelée pendant un moment. Quoi qu’il en soit, ce n’est ici à peine qu’une spéculation.

Flashback à la scène dans laquelle Lana est dans le salon avec « Bloodyface » après qu’elle appelle la police. RAPPELEZ-VOUS QUE L’HISTOIRE EST RACONTÉE SELON LE POINT DE VUE DE LANA. Je me souviens regarder la scène et me dire ‘OK, pourquoi est-ce qu’elle est là? La police arrive. Elle ne fait que se mettre en danger.’ Mais en réalité, elle avait déjà tué le docteur et a menti à la police sur ce qui s’était réellement passé.

Encore une fois, ce n’est à ce moment-là que de la spéculation. Mais ne vous inquiétez pas. La série nous lance un signal géant pour nous amener à cette réflexion dans la première scène de la saison.

Les aliens.

Pourquoi, oh pourquoi, les aliens sont là-dedans. On a l’impression qu’ils n’ont rien à faire avec la saison, mais ce n’est en fait pas vrai quand on commence à rassembler les pièces du puzzle, on comprend qu’ils sont là pour nous guider.

La série a dans son arche narrative les thématiques constantes de la mémoire et du fait qu’on ne peut pas s’y fier. Trois personnes ont vu les aliens et ne peuvent vraiment se souvenir de ce qui s’est passé. Personne ne semble croire personne même quand l’évidence est juste sous leur nez (nazi memorabilia). La thérapie d’électrochocs est utilisée pour effacer la mémoire.

Toutes ces choses sont connectées pour dire au spectateur que la mémoire est faussée, qu’elle ne dépend que de celui qui se souvient, de cette façon nous arrivons à la dernière scène en réalisant que la saison entière vient de l’esprit d’une seule personne -une personne qui est désespérément en quête d’une histoire, une menteuse, une probable serial killeuse- ainsi nous ne la croyons pas. ”

La version originale est là :

[American Horror Story: Asylum] Bloodyface is actually … from FanTheories

Donnez-nous votre avis en commentaires !

A LIRE ENSUITE : 

Pour nous suivre sur les réseaux sociaux, c'est ici !

Laisser un commentaire