Actu AHS AHS News FLASHBACKS / AHS TV

Flashback AHS : Qui sont les meurtriers qui ont inspiré Bloody Face ?

Cette semaine dans le Flashback AHS, on revient sur un personnage qui a su marquer Asylum : Oliver Thredson / Bloody Face.

LE MASQUE DE BLOODY FACE

Incarné par le talentueux Zachary Quinto, le tueur est non seulement en quête de nouvelles victimes, mais également de leur peau avec laquelle il confectionne ses abat-jours ou encore son masque. Un objet plus propre que ce qu’il n’y paraît : “Ça sentait le latex en réalité… (…) C’était assez dégoûtant, mais il a l’air plus sale qu’il ne l’est réellement. Ils le lavaient après chaque usage » dit l’acteur dans une interview pour le Los Angeles Times datant de 2013.

DE QUI S’EST-IL INSPIRÉ POUR INCARNER CE PERSONNAGE ?

Si les actes commis par Thredson relèvent de l’horreur, ils sont malheureusement  fortement inspirés par la réalité.  “La relation au personnage était un peu plus compliquée, un peu plus sombre avec Thredson, parce qu’il est l’incarnation de personnes qui ont réellement existé… Ed Gein et Ted Bundy, ces serials killers sur lesquels j’ai fait beaucoup de recherches, vu beaucoup de photos et d’images troublantes » avoue-t-il toujours au média américain. 

View this post on Instagram

not possible…

A post shared by Zachary Quinto (@zacharyquinto) on

TED BUNDY

On entend beaucoup le nom de Ted Bundy en ce moment. Un documentaire  Netflix a été réalisé. Un film intitulé Extremely Wicked, Shockinly Evil and Vile est également en production avec Zac Efron dans le rôle du meurtrier. Le tueur en série d’origine américaine a reconnu avoir tué trente personnes. Il est aussi accusé d’avoir commis des actes de nécrophilie sur leur cadavre parfois plusieurs jours après le décès.

ED GEIN

Mais c’est réellement dans les actes commis par Ed Gein, surnommé le “boucher de plainfield”, que les auteurs d’American Horror Story ont trouvé leur tueur. S’il n’a reconnu avoir commis que deux meurtres, Gein a également volé des parties de corps dans des cimetières.
C’est en 1957, après la disparition de Berenice Worden, qui tenait une quincaillerie, que les actes de Gein sont découverts par la police. L’homme est la dernière personne à avoir été vu dans le magasin en compagnie de Worden. Quand les policiers arrivent chez lui pour le questionner, tout est fermé. Ils se dirigent dans un hangar où Gein rangeait son bois. Le lieu est sombre. À l’aide d’une lampe de torche, ils essaient de se frayer un chemin. C’est là-bas qu’ils découvrent le corps décapité de la femme. Elle est pendue par les pieds, étripée. En entrant dans la maison, ils font des découvertes toutes plus macabres les unes que les autres. Gein avait, entre autres, fait des abat-jours et des chaises en peau humaine, des masques à partir de visages féminins ou encore des bols créés avec des ossements. Les policiers auraient également trouvé des ceintures faites à partir de mamelons ou des tenues vestimentaires confectionnées avec de la peau.
Gein finira sa vie dans l’ hôpital psychiatrique d’une prison après avoir été reconnu  irresponsable mentalement lors de son dernier procès.

American Horror Story n’est pas la seule adaptation de l’histoire d’Ed Gein : Psychose, Massacre à la tronçonneuse, Le silence des agneaux ou encore Bates Motel (entre autres) ont tous trouvé leur inspiration dans l’un des récits les plus sombres des USA.

Nous reviendrons sur d’autres temps forts de l’interview dans les semaines à venir.

Rendez-vous vendredi prochain pour un nouveau Flashback AHS !

À LIRE ENSUITE : 

Pour nous suivre sur les réseaux sociaux, c'est ici !

Laisser un commentaire