Actu TV

Mindhunter : Davind Fincher explique ce qui l’a poussé à ne pas vouloir faire de saison 3 (et revient sur ce que l’on verrait si la série devait revoir le jour).

David Fincher, le créateur de Mindhunter, explique ce qui l’a poussé à ne pas faire de saison 3, mais il espère pouvoir, un jour, terminer son histoire.

Mindhunter n’est pas encore complètement à mettre aux oubliettes.
Le 4 décembre prochain, Mank de David Fincher arrivera sur Netflix. Dans le cadre de la promotion du film, le réalisateur a été interviewé par Variety et a accepté de parler un peu plus des raisons pour lesquelles Mindhunter n’a, à ce jour, pas encore été renouvelée.

L’ENFER DES COULISSES DE LA SAISON 2

C’est en fait dans les coulisses de la saison 2 que l’avenir de la série s’est joué. Fincher a viré le showrunner original de la série et jeter 8 scripts d’épisodes ainsi que « la bible » de la série, comprenez un document qui revient sur tous les éléments essentiels de Mindhunter.
Fincher, déjà bien occupé, a dû déménager à Pittsburgh pour surveiller de près le tournage, et ce, même quand il n’était pas derrière la caméra. « C’était épuisant », précise-t-il au média américain. Plus tard, il ajoute « Je dois admettre que je me suis dit ‘je ne sais pas si je suis prêt à repasser deux ans comme ça' ».

UN DERNIER CAS POUR TENCH ET FORD

Mais si le surmenage a eu raison de lui, il avoue également qu’il espère que le temps pansera les blessures et lui donnera envie de retrouver, un jour, Holden Ford (Jonathan Groff) et Bill Tench (Holt McCallany). Il a même déjà des idées côté scénario. « Le but, c’était d’arriver jusqu’à la fin des années 1990, début 2000, et, avec un peu de chance, voir le moment où des gens tapent à la porte de Dennis Rader ».

Pour le contexte, Rader, aussi appelé BTK strangler, est un tueur en série qui a sévi dans la ville de Wichita au Kansas entre 1974 et 1991.

Récemment, David Fincher avait précisé que Mindhunter n’aurait probablement pas de saison 3, car la série n’était pas assez rentable.

(Crédits image mise en avant : Netflix)
Pour nous suivre sur les réseaux sociaux, c'est ici !

Laisser un commentaire